ACTUALITÉS

LES "NOUVELLES" FORMES DE LA SCÈNE

Selon quelles modalités les "nouvelles" formes de spectacles ont-elles accès aux scènes et dans quels contextes sont-elles montrées ? Qu’en est-il aujourd’hui alors que les projets qui voient le jour et tentent d’exister se font de plus en plus hybrides et toujours plus difficilement catégorisables ? Cette thématique accompagne les activités de l'Onda ces dernières saisons...

Dans la continuité de la Rencontre performance organisée il y a quelques saisons en partenariat avec les Spectacles vivants - Centre Pompidou et le Centre culturel suisse, l'Onda a souhaité poursuivre cette réflexion en l'ouvrant à l'ensemble des formes de la scène contemporaine qui relèvent de la transdisciplinarité, de l'hybridation, de l'émergence.


PUBLICATION
LE CAHIER DE L'ONDA
JUILLET 2013

Le Cahier de l’Onda paru en juillet 2013 rend compte et prolonge les réflexions engagées au cours de la saison sur les nouvelles formes de la scène.

Sommaire
Des obstacles en forme de guillemets, par Antoine Pickels / Produire hors cadre, par Judith Knight / Oeuvrer avec l’incertitude, par Béatrice Josse / Malaise dans le performatif, par Christophe Wavelet / Comment reconnaître une nouvelle forme quand on en voit une ?, par Isabelle Barbéris / DasArts, une école entre ouverture des possibles et limites, entretien avec Barbara Van Lindt / L’Émancipation d’un programmateur, par Tiago Bartolomeu Costa.
Lire le Cahier de l'Onda
Téléchargez le Cahier de l'Onda


RENCONTRES 2012-2013

Cette thématique a été développée au cours de plusieurs temps de la saison 2012-2013.

Rencontre Interroger et programmer les "nouvelles" formes de la scène
24 mai, T2G, Gennevilliers
Sous le titre Interroger et programmer les "nouvelles" formes de la scène, la rencontre réunira programmateurs, curateurs, chercheurs et artistes autour de trois axes de réflexion et débat. Seront abordées, les questions de l'esthétique et de la nomenclature de ces esthétiques (transdisciplinarité, hybridation, performance… de quoi et de quelle nouveauté parle-t-on?) ; de la production et de la formation (en quoi le contexte économique actuel, celui de la production des oeuvres et de la formation des artistes influent sur ces créations ?) ; de la programmation et du rapport au public (ces formes nécessitent-elles une forme et un lieu de programmation particuliers, une médiation spécifique auprès du public ?).Modérée par Antoine Pickels (auteur, curateur, performeur), la rencontre s'articulera autour des contributions et témoignages de Tom Bonte (directeur du Beursschouwburg, Bruxelles), Tiago Bartolomeu Costa (critique au quotidien Publico, Portugal) ;  Anja Dirks (directrice du festival Theaterformen, Hanovre) ; Béatrice Josse (directrice du Frac Lorraine) ; Judith Knight (directrice d'Artsadmin, Londres) ; Caroline Marcilhac (directrice du festival Actoral, Marseille) ; Pascal Rambert (directeur du T2G - Théâtre de Gennevilliers) ; Barbara Van Lindt (directrice du master DasArts à l'Amsterdam School of Arts) ; Christophe Wavelet (historien d'art et curateur) ; David Weber-Krebs (artiste).

Voyage de repérage Spring (Utrecht)
17-19 mai, Spring, Utrecht
Spring est né de la fusion de deux temps forts incontournables dans le paysage néerlandais, Springdance, pour la danse et Festival a/d Werf, pour la performance et les créations en espace public. Pour cette première édition "fusionnée", le festival se nourrit de l'adn de ses deux prédécesseurs avec une programmation baptisée Let's come together. Les directeurs artistiques, Bettina Masuch et Rainer Hofman, ont conçu une programmation internationale et ouverte sur la jeune création, qui allie performances, danse, installations, propositions interdisciplinaires ou participatives, en salle et en espace public. Au programme du voyage de repérage, rencontres avec les artistes ainsi que spectacles, performances et installations de Sanja Mitrovic, Martha Gornicka, Cecilia Bengolea et François Chaignaud, Quarantine, Benjamin Vandewalle, Lawrence Malstaf, Hofmann & Lindholm, Dries Verhoeven, Ligna, Laurent Chetouane, Blitz, Candocon.

Rida Poitiers
8-9 avril, TAP, Poitiers
La Rida Poitiers est organisée en partenariat avec le TAP - Théâtre auditorium de Poitiers, dans le cadre du festival à corps qui place au coeur de ses préoccupations le corps et ses représentations et porte cette année une attention toute particulière à la performance.
Intéresser le(s) public(s) aux nouvelles formes de la scène demande-t-il de mettre en oeuvre des modalités spécifiques de présentation, communication, médiation? Une rencontre, modérée par Laurent Vinauger (CCNFC Belfort), réunira Jérôme Lecardeur et Christophe Potet (TAP), Stéphanie Airaud (MAC/VAL), Philippe Saunier-Borrell (Pronomade(s)), Jean-Christophe Meurisse (Les Chiens de Navarre) autour de la question des publics.
Au programme de la Rida par ailleurs, échanges artistiques, spectacles et rencontres qui réuniront artistes et programmateurs parmi lesquels Daniel Linehan, Ivo Dimchev, Zachary Oberzan, Miguel Gutierrez, Matija Ferlin, Les Chiens de Navarre, Ben Pryor.

Rida Gand
13-14 février, Vooruit, Gand
La Rida Gand, organisée en partenariat avec le Vooruit, les 13 et 14 février, ouvre la réflexion avec des artistes qui questionnent les limites des genres et classifications. Au programme, The Artificial Nature Project de Mette Ingvartsen et The Magic of Spectacular Theater de Gérald Kurdian, une étape de travail de la compagnie italienne Motus, des salons d’artistes avec notamment Ontroerend Goed, Miet Warlop, Mette Ingvartsen, Motus, Superamas, Gérald Kurdian et un temps d'échanges artistiques qui sera lui aussi placé sous le signe de l’hybridation.



Retourner à la liste